Chapitre 2

Chapitre II – Comment Aleïr s’empara du trône

de la Terre en Bas à Droite et ce qui s’en suivit

            Aleïr était ce mage Noir. Il détenait le pouvoir de contrôler tout ce qu'il souhaitait. Tout cela semble invraisemblable mais c'est pourtant la vérité. Aleïr était un demi-elfe plutôt grand, la peau matte, les yeux rouges flamboyants et portait une armure de linaka – un métal produit par les Linakals sur la Lune de Roalin. Il possédait en permanence son sceptre dans sa main gauche. C'était un artefact magique possédant des runes gravées sur le manche.

            Son but était de prendre le contrôle de la Terre en Bas à Droite, donc de soumettre toutes les populations qui régnaient antérieurement sur celle-ci à son pouvoir. Une légende se fit à son sujet : il aurait eu un autre objectif en dominant cette Terre. On disait qu’il venait d’un autre monde, dans une dimension parallèle… Malencontreusement, nul ne su de quoi il s’agissait.

            Il envoya ses légions dans les mines des Monts Tipitons, afin de détruire le peuple des Nains. Comment les Nains, résidants des mines depuis toujours, n’avaient-ils pu voir croître cette nouvelle communauté dans le Volcan Dide qui se situait à quelques lieux de chez eux ? En fait, Aleïr, aussi ingénieux fut-il, leur avait lancé un sortilège d’illusion dès son arrivée, si puissant qu’ils n’avaient pu percevoir leur fin approcher, tel un serpent aurait hypnotisé sa proie avant de la dévorer. Les Nains résistèrent peu longtemps, et les plus lâches se retirèrent dans la Forêt de Pampi et Bamban, même si c’était une honte pour eux de pénétrer dans les Terres des Elfes.

            Une fois les Nains les plus braves massacrés, Aleïr et ses troupes marchèrent jusqu’à Capitale Kywalkie, métropole humaine, où ils firent un massacre. Ainsi, la Dynastie des Aleïriens domina toute la Terre. L’Empereur Aleïr dissipa toutes révoltes des hommes. Bien sûr, certains s’en accommodaient très bien et s’étaient déjà engagé dans l’Armée des Ombres. Mais d’autres préférèrent résister à l’envahisseur et formèrent des organisations secrètes destinées à reprendre la main. Néanmoins, c’était la Terreur.

            En 3009, Aleïr voulu s’emparer de la Cité Ktonik, seule terre libre qui subsistait, appartenant au peuple des Elfes. Il navigua à travers la Mer Michelle, quand un après midi, alors qu’il travaillait un plan d’attaque contre les elfes, sa flotte fut surprise par l’offensive d’un pavillon inconnu : c’était le Finlandais Barbant. Le navire avait surgit de l’eau à la façon d’un sous-marin sur Terre. C’était un équipage d’elfes qui était à bord du vaisseau fantôme. Aleïr était déconcerté par cette bataille impromptue. Ce fut lui le vainqueur puisque son armée était bien plus nombreuse que celle du Finlandais Barbant, mais il se demandait comment ces elfes surgis de nulle part avaient survécus en étant sous la mer. Ils ne rencontrèrent pas Krakinette lors de leur arrivée. Des éclaireurs elfes avaient alerté Finor, leur Roi Suprême, du débarquement imminent de l’Armée des Ombres sur leurs terres. Ainsi, Finor le Grand accueillit Aleïr d’une façon brutale. La bataille fit rage, mais les deux armées étaient de forces égales et on ne pouvait déterminer qui serait vainqueur.

            Soudain, un éclair de lumière illumina tout le champ de bataille. Les Dieux firent leur apparition. Du côté des Elfes se tenaient Pissanlov le Dieu de la Paix, Naifo la Déesse de l’Inconscience, Matozi le Dieu de la Blancheur et de l’Innocence, et bien évidemment, Rahir le Dieu des Elfes. Dans le camp d’Aleïr, il y avait Basta, le Dieu de la Guerre, Darkane le Dieu de la Noirceur et de la Vengeance, ainsi que Zouf, le Dieu de la Mort.

            Les Dieux décidèrent d’établir un grand conseil, où ils débattirent durant un mois entier sur le destin des mortels. Quand ils retournèrent voir les belligérants, ils proclamèrent la paix entre les deux peuples. Aleïr n’était pas du tout d’accord avec la décision prise, mais les Dieux surent persuader celui-ci.

            L’Armée des Ombres repartit vers Capitale Kywalkie, moins nombreuse qu’à l’aller. Une fois parvenu à son palais, Aleïr se suicida puisqu’il se jugeait indigne de vivre après avoir obéit à quelqu’un, même s’il s’agissait d’une divinité.  Ainsi, ce fut la chute de l’Empire de la Terre en Bas à Droite.

 

            Un conseil se réunit à Capitale Kywalkie. Il décida de partager le pouvoir entre les six plus grands archimages de tout le pays. C’est là que débuta le Troisième Age de la Terre en Bas à Droite.

 

Heukeleoveuchi

 

 

Texte et mp3 © Bandheukeleveuchi, Graphismes Heukeleoveuchi & e.monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site