La tragique histoire du poisson-écureuil

         Les origines de cette charmante bestiole remontent à l'époque où la déesse Héïrçutte jeta la malédiction de Barbe à Papa sur le Finlandais Barbant.

         A l'époque, le poisson-écureuil n'était encore qu'un mignon petit...poisson. Un poisson fort délicieux d'ailleurs, on peut le manger fumé, cuit au feu de bois, tourné à la broche...mais le meilleur reste néanmoins les sushi !!! Avec du riz bien gluant et...mais voilà que je m'égare...hem...donc, j'en étais où...ah oui !

         Donc ce gentil animal passait innocemment avec toute sa bande sous ledit Finlandais (d'ailleurs qui ne connaît pas la chanson : ''En passant par la Finlande avec mes sabots'' ? Quoi, vous ne connaissez pas !! Pff...bande d'inculte) quand la divinité de la mousse à raser lança son horrible malédiction sur les Elfes se trouvant a bord. Ce qu'elle n'avait en revanche pas prévu, c'était que son sortilège était, eh bien...passé par dessus bord, et avait également atteint les pauvres créature. De longs poils bruns-roux commencèrent alors à pousser par-dessus leurs écailles d'habitude de couleur ambrée.

         Rejetés par leurs condisciples, les poissons dits ''maudits'' s'en allèrent trouver la déesse de la Mer Michelle, Micheline, pour la supplier de faire quelque chose. Prise de pitié et ne souhaitant guère se mettre son amie Héïrçutte à dos, elle leur offrit une nouvelle vie sur la terre ferme en leur ajoutant des pattes.

         Tout heureux de pouvoir vivre à nouveau, il gagnèrent rapidement la côte, pressé de découvrir ce monde nouveau pour eux. Cependant, ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'était ce qui les attendait sur la rive...

         A peine sortit de l'eau, ils se firent accoster par des Elfes affublés d'horribles et longues barbes (ceux-là même qui se trouvaient sur le bateau maudit). Les trouvant (attention, je cite) ''trop choupinou !!!!'' les oreilles pointus les adoptèrent et les emmenèrent avec eux dans les mines où ils cohabitaient tant bien que mal avec les Nains. Grosse erreur...

         En effet, ils faut savoir que les poissons-écureuil ont un odorat extrêmement sensible, et que, par conséquent, vivre en la présence de ces derniers était tout simplement...impossible.

         Aussitôt que les mignonnes petites bestioles se retrouvèrent sous terre, elles se mirent à tomber comme des mouches asphyxiés par l'odeur de ceux qui ne prenait qu'un bain annuel. Les survivants, ayant réussi à échapper aux Elfes qui voulaient absolument les garder avec eux, regagnèrent comme ils purent le continent (il faut également noter qu'une dizaine d'entre eux se sont faits câliner par Krakinette au passage) et s'installèrent dans la Forêt de Pampi et Bamban où ils demeurent encore aujourd'hui...avant que le dernier représentant de l'espèce ne se soit fait descendre par une saleté de Nain qui chantait du Johny...

Nalou la Barbare

 

Texte et mp3 © Bandheukeleveuchi, Graphismes Heukeleoveuchi & e.monsite.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site